La prévention des TMS au quotidien, une préoccupation majeure pour les entreprises

troubles-musculosquelettiques
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Aujourd’hui, les troubles musculo-squelettiques (ou TMS) font partie des maladies professionnelles les plus fréquentes. Comme le précise l’INRS dans sa définition des TMS, ils touchent principalement le cou, les épaules et les poignets. Bien que les membres inférieurs du corps soient moins concernés, il est possible d’en souffrir au niveau du genou. Au quotidien, de nombreux salariés en sont victimes, d’autant que l’INRS estime qu’ils ont augmenté de 60% dans la population active depuis 2003, alors qu’ils sont évitables. C’est pourquoi, il est indispensable pour les entreprises d’entreprendre une démarche d’évaluation et de prévention afin de les diminuer et par conséquent, d’en protéger les salariés.

Définition des troubles musculo-squelettiques

Au quotidien, salariés et employeurs peuvent contribuer à réduire les TMS. Mais il appartient aux entreprises d’agir en prévention car ils sont à l’origine de maladies chroniques, d’arrêts de travail et peuvent, dans certains cas, devenir irréversibles.

Si l’on reprend la définition de l’INRS, les troubles musculo-squelettiques sont considérés comme des troubles de l’appareil moteur. L’activité professionnelle peut avoir contribué à leur développement, à leur maintien ou à leur aggravation. Touchant les articulations, les muscles et les tendons, ils provoquent des douleurs, de la raideur, une perte de force ou encore une gêne lors de la réalisation de certains mouvements. Et si plusieurs facteurs expliquent leur apparition, le travail en est souvent la principale cause. C’est pour cette raison qu’ils font partie des maladies professionnelles.

Les TMS reconnus comme la première cause de maladies professionnelles

Quand on s’intéresse de plus près à la définition des troubles musculo-squelettiques, on comprend qu’ils peuvent être causés par des facteurs physiques (gestes répétitifs, port de charges lourdes par exemple) et par des facteurs psychosociaux, comme un travail monotone et un manque de soutien social. Or, au quotidien, pour les entreprises, ces TMS ont un réel impact. Ils sont à l’origine d’absences répétées des salariés qui en souffrent, de problèmes d’organisation en interne, d’une perte de productivité. Tous les secteurs d’activité sont concernés. Il ne faut pas oublier non plus qu’ils sont douloureux pour les salariés et peuvent avoir de graves conséquences sur leur santé. D’où la nécessité, comme le rappelle l’INRS, d’agir en prévention pour les diminuer et les éviter. Pour cela, des formations sont disponibles. Si vous êtes intéressé, n’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus.

A lire également :
Incendie

Pourquoi faire une formation incendie ?

En entreprise, plusieurs formations de sécurité sont obligatoires. Cela signifie qu’elles sont prévues et réglementées par un texte légal. Leur objectif étant, comme leur nom l’indique, de garantir la sécurité

Lire la suite »