Travail sur écran : réduire les risques grâce à la prévention et à quelques conseils

employe-informatique-openspace
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Aujourd’hui, le travail sur écran est devenu la norme dans de nombreuses entreprises. Sans compter les heures que nous passons chez nous, devant un ordinateur, une télévision, une tablette et/ou un smartphone. Or, cette manière de travailler, si elle peut sembler moins pénible que d’autres, n’est pas sans risques sur la santé, comme l’indique l’INRS. Au contraire, cette activité a des conséquences sur la santé des travailleurs et peut être responsable de fatigue visuelle, de TMS et de stress. Néanmoins, il est possible de réduire ces risques, d’autant qu’en France, la réglementation impose certaines règles de prévention et des dispositions aux entreprises et employeurs afin de protéger leurs employés. En outre, des formations sont disponibles – en ligne, en e-learning notamment, à l’instar de celles proposées par notre société – pour apprendre à évaluer ces risques et les éviter.

Que prévoit la réglementation à propos du travail sur ordinateur ?

En France, plusieurs articles du Code du travail évoquent la prévention des risques liés au travail sur des écrans. Ce sont les articles R.4542-1 à R.4542-19. L’INRS précise sur son site que cette réglementation concerne tout travailleur utilisant « de façon habituelle et pendant une partie non négligeable du temps de travail » du matériel doté d’écrans de visualisation. En d’autres termes, l’employeur doit prendre des mesures de prévention, mais aussi veiller à la formation et à l’information de ses salariés. De même, il est indispensable d’aménager les bureaux, les postes pour réduire la fatigue visuelle des travailleurs, et limiter les effets sur la santé de leur activité professionnelle.

Quelques astuces pour limiter la fatigue visuelle au bureau

L’INRS et les médecins donnent plusieurs conseils pour l’aménagement des postes, des bureaux, dont certains figurent dans la réglementation en vigueur. Par exemple, les équipements – chaise et table notamment – doivent être adaptés aux caractéristiques physiques des utilisateurs. Il faut aussi placer l’écran à une certaine distance pour diminuer la fatigue visuelle. Des recommandations concernant le choix du clavier et de la souris d’ordinateur, ainsi que leur emplacement sur un bureau ont également été émises. Si les employeurs suivent ces conseils, ils peuvent offrir à leurs salariés des postes de travail ergonomiques, qui ne nuiront pas à leur santé. Et pour en savoir plus sur la prévention des risques en lien avec cette activité professionnelle, n’hésitez pas à vous inscrire à l’une de nos formations en e-learning !

A lire également :
elearning

Le e-learning de STOPORISK sur Parlons RH

Mettons l’e-learning au service de la formation en santé et sécurité au travail # e-learning, santé au travail, Sécurité https://www.parlonsrh.com/mettons-e-learning-au-service-de-la-formation-en-sante-et-la-securite-au-travail/ Une nouvelle méthode de développement des compétences a émergé depuis la crise sanitaire.

Lire la suite »